Croyances, lectures et.. David Icke

Quelle aventure que celle qui a accompagné la rédaction puis la publication de cet article ! Sans cesse modifié et repoussé, jusqu’à ce qu’enfin tout s’éclaire.

Alors oui, bien sûr, j’aurais dû commencer par me renseigner sur l’auteur (ce que je fais toujours d’habitude), et je serais rapidement tombé sur la vidéo (référencée plus bas) que toutes personnes intéressées se devraient d’avoir vue.

Mais je n’aurais dès lors jamais commandé le livre.

Les croyances

Quoi de plus sensible que le sujet des croyances? Ce n’est pas pour rien qu’il y a souvent tabou sur les sujets Religion & Politique.. c’est même effectivement souvent plus sain de les éviter.. Nous sommes si attachés à nos croyances, et plus elles sont enracinées plus les chocs sont probables..
Croyances religieuses, spirituelles, limitantes (ou au contraire, présomptueuse), fantasmagoriques…

Je vais reprendre une phrase que je viens de lire, dans un article concernant tout à fait autre chose :

“Il est extrêmement difficile d’extraire une personne de ses croyances. Quand vous heurtez les convictions sur lesquelles elle s’est construite, cela est vécu comme un agression. Les réactions vont du mépris à la colère, et cela se traduit le plus souvent par un rejet et une étanchéité au dialogue”

Très étrange donc que ce premier article. J’aurais préféré pouvoir parler d’un ou de plusieurs livres fort intéressants sur un sujet ou un autre qui m’intéressent.
Actuellement ce sont les sociétés secrètes, sujet très d’actualité.
Il y a un petit mystère, comment et pourquoi ma première lecture sabbatique a dû être celle-ci ?
Et ce premier article se voit concerner bien plus les croyances que le sujet abordé en premier lieu!
Les croyances, délicat donc pour moi comme pour vous ! Au risque que ça déplaise..
Concernant les sociétés secrètes, c’était l’affaire Alègre (Secte touchant la haute société française, magistrat, politicien, et bien plus, avec enfants témoins) qui avait éveillé mon intérêt l’année passée.

Dans ma quête et mes lectures constantes, mon idée a toujours été de tâcher de trouver le véridique, l’essentiel, l’information, le message, en discernant celui-ci de ce qui est contextuel, culturel, temporel ou dogmatique.
Et ce n’est pas la moins ardue ni sans risques des opérations. A force de tout lire et ce de toutes sources, les dangers de confusions se multiplient, et il faut sans cesse exercer le discernement et la discrimination. Hors ces capacités sont évidemment elles-mêmes conditionnées.
Dans le cas qui nous intéresse, je crois que j’ai atteint une limite, que c’était comme chercher un verre d’eau propre en plongeant dans les égouts.

Depuis des années, je suis régulièrement amené à dire :

“Nos croyances nous déterminent dans une large mesure, elles déterminent nos perceptions et donc nos expériences.”

Il n’y a qu’à prendre un sujet, Jésus.
Suivant les sources, toutes révélatrices et détentrices de la “vérité”, chacune avec foison d’arguments intéressants à défaut d’êtres irréfutables, preuves donc à l’appuis, la vérité est que :
– Jésus est fils de Dieu, et/puis Dieu Lui-même1
– Jésus n’est pas mort ni ressuscité, et c’est quelqu’un d’autre qui a pris sa place2
– Jésus a eu une progéniture/lignée avec Marie3
– Jésus existe, actif parmi les maitres ascensionnés et/ou frères de lumière4
– Jésus est une invention, recréation d’Horus, Mithra et un tas d’autres divinité5
– Jésus est perçu, on va dire “encore différemment” par les juifs (talmud)

1 – Christianisme, ce même si Jésus lui même s’est toujours présenté comme Fils de l’Homme (tout comme Paul parlant de lui) et si les Chrétiens des 3 premiers siècles ne proclamaient nullement que Jésus soit Dieu, ce dogme, cet croyance s’étant construite au fil des siècles.
2 – Islam : Un “faux-semblant” dans le Coran, qui évoluera en sosie, Juda ou Simon suivant les textes exploités pour accréditer la thèse, textes tardifs et hautement spéculatifs quant à leurs auteurs (probablement musulmans)
3 – Enigme sacrée, source du Da Vinci Code
4 – New Age & Co : irréfutable puisqu’il est canalisé tous les jours par des centaines de canals (channelers).. le fait que les messages soient contradictoires, trompeurs, pleins de prophéties jamais réalisées, ou carrément grotesques ne doit surtout pas être pris en compte. Il faut vite oublier et croire le dernier message en date ou à venir !

Bref, aujourd’hui, à l’ère de l’information, c’est “vérité à la carte – faites votre choix !”
Et ce d’autant plus à l’heure du fast-food généralisé (malheureusement pas qu’en terme de nourriture..)..
Je pense que personne ne me contredira si je dis que la perception et l’expérience, relatif au sujet et à son enseignement (ici Jésus, mais c’est valable pour tout), variera grandement suivant ses croyances.

Alors qu’elle est la “vérité” sur Jésus, celle qu’aura choisi Icke pour étayer ses propos ? Bien évidemment celle où Jésus est une invention qui correspond à Horus, Mithra et un tas d’autres divinité qui seraient tous nés d’une vierge, un 25 décembre, adoré par 3 rois, avec 12 disciples etc. Bingo ! Sauf que ceci semble avoir été déclaré par 1 voire 2 sources obscures, sans le moindre signe de preuves historiques et matériel! 200 ans d’archéologie mais tout le monde est passé à côté de ces informations!
Ces informations viennent de nulle part, mais voilà que celles-ci seront reprises par certains mouvements new-age, puis viendra un film à grand succès, Zeitgeist, puis de plus en plus de livres, et donc, presque naturellement, Monsieur Icke. Voilà comment une information sans aucuns fondements devient une vérité.
(Au fait, Jésus n’est certainement pas né un 25 décembre)

“Un mensonge simple, répété assez souvent avec suffisamment de conviction, l’emporte souvent sur une vérité compliquée. “

ou le classique

« Plus c’est gros, plus ça passe »

Le livre en question :

clip_image001

La vérité vue et proclamée par David Icke ? Jésus n’a donc jamais existé puisqu’il n’est que la même invention recréée (Mithra, Horus, etc..). Toutes les religions sont des outils de contrôle de masse aux mains d’une race extraterrestre et inter-dimensionnelle, les reptiliens. Tous les personnages ayant marqué l’humanité, les saints, ou sujets de cultes, de Bouddha à Jésus en passant par Mahomet, Thor, Zeus et une liste langue d’une demi page de personnages fictifs ou réels -> Tous des créations virtuelles cachant la religion Babylonienne (Sumer).
Ils sont incroyables, ils se font la guerre, ils avancent, puis reculent, puis changent, puis migrent, un vrai bordel cette humanité! Mais croyez-en Icke, ils suivent leur plan bien établi!

C’est sidérant, à tel point que même le traducteur a du se désolidariser et mettre un commentaire quant à la fausseté de multiples déclarations, surtout historiques (le reste n’étant qu’affabulations et proclamations qui n’engagent que l’auteur).

Un exemple? Sans surprise il reprend la propagande très “new age” sur les religions et l’inquisition, qui aurait fait des millions de morts!
D’une part c’est techniquement quasi impossible (99,9% des européens étaient.. catholiques, et approuvaient donc l’inquisition), et les preuves historiques présentent certe quelques abus, mais accumulent tout au plus quelques dizaines de milliers de morts aux buchers au max, et ce sur plusieurs siècles, ne l’oublions pas. Si je ne me trompe, le plus gros scandale reporté est un bucher de 50-100 âmes ! La révolution française a fait plus de morts en quelques années ! Et je ne parle pas de ce qui se passe dans nos sociétés actuelles..

De plus c’est faire preuve du pire des anachronismes, mais faut-il encore savoir ce que ce mot veut dire.
Je suis à chaque fois sidéré quand je lis quelqu’un juger une religion, quelle qu’elle soit. Ca me dépasse purement et simplement. Comment peut-on juger quelque chose d’aussi vaste, multidimensionnel, que ce qu’est une religion (sur des siècles voir des millénaires, des centaines de générations d’êtres humains, avec leurs qualités et défauts, leurs bonnes et moins bonnes œuvres, leur foi, etc..)?
Et ceci la plus part du temps sans avoir jamais lu leurs textes sacrés, encore moins la littérature et les œuvres qui les auront accompagnés.

Non, on juge, fort d’une lecture d’un petit livre, d’un blog ou d’une déclaration bien mise en page sur un flyer publié sur facebook..
Bien sûr, cela s’explique. Tel personne aura mal vécu son catéchisme, voir, aura été mal traité et aura subit un traumatisme, ce qui l’amènera à construire une haine et un dénigrement généralisé, bien compréhensible, envers telle ou telle religion. Tel autre cherchera simplement un bouc émissaire. Enfin tels autres ne feront simplement que répéter ce qu’ils auront entendu et lu, ceux-là sont les plus navrants à mes yeux, désolé.

Pour revenir à l’inquisition, celle-ci représentait plus certainement une avancée en terme de justice (création de ce qu’on peut nommer un tribunal, avec juge, avocat, témoins, possibilité de se tracter etc.) comparé à la justice moyenâgeuse  / féodale.
D’où vient donc ce “millions de morts” repris par tant de gens ?

Des lumières (que j’aime beaucoup et que toute personne par trop “dogmatique” se devrait de lire, en commençant par le dictionnaire philosophique de Voltaire. Autre exemple qu’il faut sans cesse exercer le discernement) !

Comme lors de tout effet de balancier, quand il y a déséquilibre d’un côté (pouvoir du clergé), le balancier va également aller trop fort dans l’autre sens avant de retrouver un équilibre (idéalement). Les preuves sont historiques et existent, par exemple au début, des affiches dans les rues de Paris proclamaient des milliers de morts, puis des dizaines de milliers, crescendo jusqu’à parler de millions ! L’idée était de renverser le pouvoir clérical après tout, quel tort y a-t-il a exagérer un peu et mettre de l’huile sur le feu ?!
Les méthodes n’ont pas tant que ça changé aujourd’hui, non ?
Enfin bref. C’est juste un exemple de “vérité” proclamée sans fondements, sans cesse exagérée et reprise dans un but ciblé, qu’un tel exploitera si ça va dans le sens de ses intentions. Et ceci fonctionnera d’autant plus qu’aujourd’hui presque plus personne ne vérifie plus rien, et que la crédulité va augmentant.

David Icke

J’en arrive donc à Monsieur Icke

Je ne peux que le classer dans la catégorie des exaltés, fanatique, et donc victime de ses croyances.
On trouve des exaltés partout, en religion (mais tout autant chez les athées), en spiritualité, New Age, en politique, finance, etc..
Et ceci évidemment à divers degrés.
L’exalté ne perçoit le monde qu’à travers l’ornière ou le prisme de ses croyances.
Il interprète, perçois et réduit tout à celles-ci.

Dans le cas de M. Icke, je crois qu’il me faudrait trouver un mot plus fort qu’exalté. Il y a des pages ou chaque groupe de cinq mots présente une nouvelle vérité! Et je n’exagère pas!
Aucunes références, aucunes justifications, aucunes contre-vérifications, non, il est juste exigé au lecteur de tout croire sur parole. Un vrai labourage mental et une agression contre la raison.
Et ce n’est pas juste les religions qui sont abordées, mais toute l’histoire de toute l’humanité ! Prenez n’importe quel sujet, domaine d’étude, science, vraiment tout..
Tout est faux, reptilien, et il est temps que vous vous réveillez!

La méthode est bien connue, il sera demandé au lecteur de mettre à zéro toutes ses croyances, la fameuse citation de Descartes en référence pour donner du poids!. Combien de fois celle-ci n’aura-t-elle été détournée par les gurus et sectes de tous poils!? Combien de fois ne l’ai-je lu dans certains des livres que je possède?
Je pense d’ailleurs que ce niveau d’exaltations et d’endoctrinement ne se retrouve surtout que dans la littérature de certaines sectes.

René Descartes :
« Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans sa vie se défaire de toutes les opinions qu’on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances. »

Notez qu’il dit Reconstruire, aucunement gober ou se faire livrer un truc tout fait et prémâché. Si je détruis un château en lego, le reconstruire n’induit pas de le faire totalement différent, il y a même des chances pour que je retrouve des murs entiers refaits à l’identiques !)
Je doute qu’il ait jamais dit cela dans le sens “oubliez tout et soyez endoctrinés avec le lavage de cerveau le plus radical possible, et vous aurez trouvé la vérité”

Quand il y aura références à d’autres auteurs ceux-ci seront en tout et pour tout toujours les 2-3 mêmes (d’une manière générale, les références sont inexistantes), ceux qui vont dans le sens de la doctrine en question (ici, du délire en question). Ah oui, une de ses références principales récurrentes est – Matrix (qu’ils sont bêtes ces reptiliens quand même. De tout dévoiler ainsi..)

Mais donc ce livre ne traite pas que des religions et du comment l’humanité est contrôlée, il aborde les sociétés secrètes qui, je le rappel, est le sujet qui m’avait amené à acheter ce livre avec d’autres (heureusement plus sérieux) en premier lieu ! Sujet des plus réels, concrets et intéressants, j’en ferais un article.

L’ironie, c’est donc que si je devais le faire, je déclarerais David Icke le plus grand agent illuminati du monde, car il retire toute crédibilité à tous les sujets qu’il touche! Combien se détourneront de sujets autrement dignes d’intérêt, “grâce” à lui ?
Ufologie (sommes-nous seuls dans l’univers?), société secrètes (franc-maçon, skull and bones, auxquels appartiennent grosso-modo tous les hommes de pouvoirs et d’influences etc..), manipulation et conspiration (11 Septembre), satanisme/luciférisme, science quantique, spiritualité..
Il y a quelque brides de vrai dans ce qu’il dit, après tout en 20 ans il a forcément touché à certains sujets intéressants et véridiques, mais son fanatisme reptiliens détruit tout, biaise tout.

Je lui souhaiterais qu’une chose, plutôt que d’inviter ses lecteurs à un nouvel autodafé, qu’il lise les œuvres produites par toutes ces religions et sagesses qu’il dénigre.

Et personnellement ?

Plutôt que d’être “ouvert” à un reboot général de mes croyances & connaissances, je préfère l’approche bouddhiste du “Tout est conditionné”. Ici à nouveau, le bouddhisme tend à induire de l’humilité et du recul, entre autres pour ne jamais croire ses croyances comme étant vérités absolues et infaillibles, dogmatiques.

Savoir ses croyances conditionnées et être ouverts à les voir chamboulées, tout en étant également prêt et équipé pour les défendre, oui. Faire table rase de tout savoir, sagesse, connaissance, et remplacer le tout par une doctrine inculquée en cinq minutes, non merci, pas chez moi !

Finalité

Voilà, c’est en arrivant en fin d’article (je reportais sans cesse sa rédaction, puis sa publication) que je suis enfin tombé sur la clé du mystère.
Je comprends désormais pourquoi ce malaise et ces réactions constantes lors de sa lecture, qui fut une gageüre sans discontinuer. D’ailleurs, par franchise, j’avoue ne pas l’avoir lu intégralement, me permettant de sauter les sujets/passages que j’ai autrement bien étudiés par le passé.

Voici le film en question, à prendre lui-même bien sûr avec quelques pincettes et retenues.

http://davidickedebunked.com/

Bien sûr, en cherchant bien, vous pourrez trouver un “debunking the debunkers”, produit par quelque adepte de David Icke, le tout relatif à l’attachement des uns et/ou des autres à leur croyances.

Pour ma part, et cela n’engage donc que moi, Monsieur Icke peut être décrit comme :

– complètement illuminé, ayant passé par la théosophie et grosso modo toutes les variantes du pire du pire des pseudos spiritualités « new age » (Terme qui englobe tout et n’importe quoi, du bon comme du pire)
– complètement new-age/ascensionniste donc, il parle à Jésus (le vrai hein, un exemple parmi des centaines que la contradiction ne l’effraie nullement), aux maitres ascensionnés, au Logos Solaire, à Gaia, au Logos Galactic, etc.. il a vu un oeil lui parler..bref, 20 ans d’expériences “spirituelles” diverses et variés.
– fruit de 20 ans d’exaltation donc, dans tous les sens, perméable à toutes les doctrines imaginables et rencontrées
– quelqu’un n’ayant plus aucune capacité de discernement ni de discrimination

En short, c’est juste une victime, au sens où Allan Kardec le définit.

Comment se fait-il que je ne me sois pas renseigné avant de commander ce livre?
Pourquoi donc ai-je du lire celui-ci?
La réponse m’est venue lors d’une méditation.

Ma bibliothèque possède nombre des livres, et donc des doctrines, qui ont construit les croyances de Monsieur Icke !

C’est pourquoi je ne recommande jamais de faire comme moi, de multiplier à l’infini les lectures et de puiser dans toutes les sources. Avec comme quête de trouver “la vérité” en tâchant d’extraire le bon de l’ivraie.

Un prêtre, sujet à certains doutes et questions existentielles, demande au Daila Lama :
” Devrais-je chercher ailleurs ?”
Le Daila Lama:
” Quelqu’un qui a soif ne creuse pas frénétiquement plein de petit trous”

Sous entendu, il creuse un puits, ou bien il puise dans un puits existant (ce que je traduit souvent par “sa religion actuelle”).

Je suis conscient des phases de confusion ainsi que d’exaltation (oui, moi aussi) que j’ai traversées! Complètement perdu ou au contraire croyant détenir la vérité ! Absurdité.
Et je remercie qui de droit d’avoir toujours été soutenu. Une des demandes que j’ai le plus souvent exprimée durant ces dernières 7 années a été celle du discernement..

La voie/quête qu’est la mienne n’est ni la seule, ni la meilleure, ni la plus simple. Au contraire elle est parsemée d’écueils (confusion, croire être arrivé, croire détenir la vérité, s’exalter dans une croyance ou une autre, ou au contraire tout rejeter en bloc dans une désillusion et un dénigrement total, bref s’arrêter en chemin.)

Et je me rappellerai toujours, alors que j’étais dans une de ces phases de confusion et de désarroi terrible, que c’est la lecture de la Bhagavad Gita qui m’apporta une aide inestimable !

Dans celle-ci, les voies qui mènent à la réalité suprême sont celles de l’action désintéressée (Karma Yoga), de l’amour et de la dévotion au divin (Bhakti Yoga)  et de la connaissance (Jnana Yoga).
Et ce qui y est dit sur le yoga de la connaissance, complété des commentaires de Shrî Aurobindo, me redonna des moyens de continuer!

Voilà, ce blog se veut être un récit de ma presque année sabbatique, et je l’ai souhaité le plus transparent possible, quel qu’en soit les conséquences (perceptions).
Je ne cacherait pas que j’ai hésité à garder cet épisode pour moi, tellement ce Monsieur Icke est délirant, et les sujets abordés pourtant certes intéressants mais loin des préoccupations de la majorité des gens. Pas sûr en effet que de parler d’ufologie, de finance ou de conspiration me soit favorable auprès d’un employeur ^^.

J’aurais vraiment préféré parler d’un des livres qui m’ont construit spirituellement, que ce soit dans le Christianisme, le Taoïsme, l’Hindouisme, le bouddhisme, la philosophie, l’Histoire, ou autres.. Mais cela fait partie de mon passé et je ne compte pas revenir dessus, je ne me prétend également nullement dispensateur de savoir ou de sagesse.

Chacun son chemin, et comme je l’ai dit désormais très souvent, chacun ses vérités ^^.

PS: Si je vous ai heurté dans vos croyances ou votre appréciation de Monsieur Icke. J’en suis navré, l’objectif était nullement celui-ci, mais de présenter mes réflexions et conclusions, ce que je suis légitimé de faire sur “mon” blog.

Meilleurs pensées.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s