Dernières occupations..

C’est pas glorieux.. Aucune course depuis la dernière sortie à ski à Leysin du 01.04 où Lise c’est finalement élongé les ligaments du genou gauche..
Cette semaine la météo a été des plus démoralisante et je suis repassé chez mon osthéo qui a eut un grand travail, avec côtes déplacées, cervicales déplacées, bassin bloqué.. on dirait qu’à chaque fois je bloque de plus en plus. Faut dire, je me suis pris pas mal de gamelles lors d’une ou deux sorties, mais je soupçonnes que tous ces soucis ne proviennent pas (uniquement) de mes activités sportives..

J’ai également le moral pas très haut à cause du fait que lundi je me fait opérer des varices, pile au moment où les beaux jours semblent arriver et qu’il y a plein de belle neige en haute montagne..
Heureusement je pars pour deux courses ce WE..

Enfin bon, à quoi donc ai-je occupé utilement une partie de mon temps (le reste étant irrémédiablement perdu en lobotomie TV, car je dois l’avouer, j’ai pour l’essentiel regardé des films..) :

  • Documentation sur la photographie, théories (Photo longue pose, Photo ciel étoilé, Time Lapse, etc..) et matériel nécessaire (Trépied, Intervalomètre, Filtres ND, etc..)
  • Recherche d’un trépied répondant donc à mes attentes (stable mais portable). Ca semble de rien, mais c’est presque une quête…
  • Un minimum de lecture


Photographie

Après des jours de recherches, j’ai bien compris qu’un trépied à 50.- n’était pas une option, et que si on est d’accord d’investir des sommes substantielles en boitiers et optiques, il fallait impérativement faire de même pour le Trépied.

On arrive vite au Vanguard vs Manfrotto vs Cullman vs Gitzo (le top du top mais avec le prix qui va avec)

Ce n’est pas glorieux ici non plus, mais ne comptant pas payer 3 à 4 fois le prix, j’ai trouvé mon bonheur chez un chinois qui fait des copies de Gitzo de qualité : Benro.
Ils copient simplement Gitzo ..

Je souhaite un trépied type “Travel”, pour la rando, suffisamment léger donc mais suffisamment lourd en même temps (où ça un paradoxe?) pour la stabilité. Je le souhaite pliable en 4 sections max, toujours pour la stabilité (3 sections auraient été encore mieux, mais alors plié le trépied devient plus long et donc encombrant), avec une rotule Ball.
En fait, le nombre de paramètres à prendre en compte est assez conséquent..

Mon choix ? Le BENRO kit trépied aluminium Travel Angel Hybride A2682TB1

benro_travel_angel_a2682tbBENRO_Travel_Ange_Monopode-80

Les caractéristiques sont les suivantes :

Le kit trépied BENRO Travel Angel Hybride A2682TB1 à quatre sections, est conçu en aluminium lui permettant d’être à la fois résistant et léger. Les bagues de serrages facilitent le déploiement et le positionnement rapide de ce pied photo.Il offre un appui stable pour les plus lourds téléobjectifs en faisant donc le support idéal de votre appareil photo. Il est modifiable à souhait en monopode ou canne de marche en un tour de main. Il est livré avec une rotule de génération II B à friction réglable. Elle est équipée d’un niveau à bulle et de trois molettes indépendantes à la fois précises et robustes. Une graduation de 0 à 360° permet d’ajuster l’alignement afin de réussir les prises de vues panoramiques.
Caractéristiques détaillées du kit trépied BENRO Travel Angel Hybride A2682TB1 Aluminium

Nombre de sections : 4 en aluminium
Diamètre maximal : 28.6 mm
Diamètre minimal : 18.4 mm
Hauteur maximale : 1645 mm
Hauteur maximale monopode : 1710 mm
Hauteur replié : 460 mm
Poids : 2.14 kg
Charge admise : 12 kg
Sac et courroie fournis

Pour les filtres ND, On trouve sur amazon un kit de trois NDs à priori de qualité pour un prix raisonnable :

Haida PRO II Digital MC (multicouches) – Ensemble de Filtres à densité neutre minces composés ND8, ND64, ND1000 de 67mm y compris un conteneur de filtres avec un dispositif de protection des filtres et des bouchons d’objectif Pro

51TDbrPrL8L._SL500_

Malgré la Météo, j’ai pu sortir mon appareil et faire un deux essais

DSC00010DSC00014

DSC00031DSC00033-LR-001

DSC00034 Panorama (4096x1582)
Je profite d’une courte éclaircie, mais les nuages menacent..


Lecture

J’ai délaissé pour un temps les lectures sur la Franc-Maçonnerie, les Illuminati, le Satanisme etc.. J’ai lu et ai vu des choses bouleversantes sur ces sujets, toutes des plus concrètes..  Je compte toujours écrire dessus, mais je m’offre un break salutaire.

J’avais besoin de (re)lire des choses édifiantes et saines (c’est un choix, un parti pris..)

Donc après avoir mis de côté les livres sur la FM.. je me suis fait du bien en parcourant certains de mes livres essentiels. Puis à la librairie, je tombe sur exactement ce dont j’avais besoin. Des petits livres d’extraits d’œuvres majeures puisés dans un peu toutes les sagesses/traditions (philosophie, bouddhisme zen, Chrétienté, philosophie)

C’est une collection de petit livres au éditions folio 2€ sagesses
Voici ceux que j’ai déjà pris..

41zEwJIjMzL._SL500_717Fc5pXw6L._AA1500_41Q6wSs8oDL._SL500_416gFqUUAgL._SL500_AA300_41DOUsYDXyL._SL500_81kyM0Y5Q7L._AA1500_

Je ne les ai pas encore tous lus, mais j’ai déjà particulièrement aimé relire Sénèque et retrouver quelques discours sur le Tao.

Je suis plus dérouté par les extraits de Dôgen, mais rien d’étonnant à cela s’agissant de Zen, n’est-ce pas? J’ai également été quelque peu étonné par certains absolutisme et propos presque agressifs qu’on y trouve.. Je ne suis pas habitué à cela dans les textes sacrés asiatiques.. mais pour tout dire, c’est vrai que je connais très peu le Zen et les oeuvres Japonaises. Si je devais faire un choix, je choisirais le Petit Véhicule..


Extraits

« Pour qui ignore à quel port se rendre, aucun vent n’est propice. »
Sénèque, Lettre 71 à Lucilius

Décidément comme j’apprécie ce philosophe.. Même sur un thème qui pourrait sembler secondaire, les autorités (public), il arrive à apporter matière à réflexion..

..Les personnes, à qui la sécurité publique sert beaucoup leur dessein de bien vivre, honorent nécessairement comme un père l’auteur de ce bien, beaucoup plus que ne le font ces agités, placés au centre des affaires, qui doivent beaucoup aux princes, mais qui ont également des exigences auxquelles il est bien impossible qu’aucune libéralité n’arrive jamais à correspondre, car leurs désirs croissent à mesure qu’on les satisfait. Quiconque ne pense qu’à recevoir oublie ce qu’il a reçu, et le plus grand mal provenant de cette avidité, c’est l’ingratitude..

Plus loin :

.. Tel est le vice de toute ambition: elle ne regarde point derrière elle. Ce n’est pas seulement l’ambition qui est sans repos, mais le désir en général, car, dès qu’il est satisfait, il renait.

Sénèque, Lettre 73 à Lucilius

Bien évidemment, Sénèque aborde d’autres sujets plus fondamentaux, tel le bien et le mal, le bonheur et le malheur.
Sénèque était un philosophe stoïcien contemporain de Jésus.

Du côté de Tchouang-tseu (J’ai délibérément choisit des extraits qui ne traitent pas explicitement du Tao..)

.. Lorsque l’eau est tranquille, elle peut refléter la barbe et les sourcils et sa surface est si unie qu’elle peut servir de niveau au maitre charpentier. Si la tranquillité de l’eau permet de refléter les choses, que ne peut celle de l’esprit ?..

..Son esprit s’absorbant dans l’un, il soumet tous les êtres. C’est à dire qu’ayant trouvé le vide et la quiétude, il les étend à l’univers et les communique à tous les êtres, c’est cela qu’on appelle la joie du ciel. La joie du ciel est entretenue dans l’univers par l’âme du saint..

.. car les paroles vulgaires l’emportent. On ne peut arriver au but en laissant pendre ses talons dans le vide. Au milieu d’un monde qui s’égare, comment moi, qui cherche le vrai chemin, puis-je le trouver? Je sais que c’est impossible. Je sais aussi que si je veux le contraindre, ce monde, je commettrai une erreur de plus. Mieux vaut le laisser tel qu’il est, sans chercher à le stimuler et vivre ainsi avec lui sans souci.
A minuit, une femme laide mit au monde un enfant. Elle s’empressa d’éclairer sa chambre pour regarder avec anxiété si son enfant lui ressemblait…

.. La vertu du souverain ou du roi vise à se conformer au ciel et à la terre, au Tao et à la vertu. Cette vertu a pour règle le non-agir. Celui qui n’agit pas met le monde à son service et pourrait faire d’avantage ; celui qui agit se met au service du monde et n’y suffit pas. C’est pourquoi le non agir était en honneur dans l’antiquité ..

.. On scie le tronc d’un arbre séculaire pour en faire des vases sacrificiels que l‘on peint en vert et en jaune. Ce qui reste de cet arbre est laissé dans le fossé. Si l’on compare les vases sacrificiels au reste de l’arbre, les uns sont beaux et l’autre est laid;  mais les vases sacrificiels et le reste de l’arbre ont également perdu leur nature Première. De même Tche d’une part, Tseng et Che d’autre part ont l’un comme les autres perdu leur nature originelle, bien qu’au point de vue de la moralité, la conduite du premier contraste avec celle des seconds.

La perte de la nature peut s’opérer de cinq manières, En premier lieu, les cinq couleurs fatiguent les yeux et troublent la vision ; en deuxième lieu, les cinq sons fatiguent les oreilles et troublent l’ouïe; en troisième lieu, les cinq odeurs enfument le nez, l’obstruent et montent au cerveau ; en quatrième lieu, les cinq saveurs gâtent la bouche et la rendent malade, inapte à savourer; en cinquième lieu, les attirances et les dégouts troublent l’esprit et rendent excitable. Telles sont les cinq catégories de maux qui affligent l’homme.
Cependant, les philosophes Yang et Mo s’efforcent de se présenter comme ayant chacun raison. Moi, je ne suis pas de leur avis. Si le bonheur implique encore la dépendance, on peut dire que la tourterelle en cage est heureuse. De même si celui dont les attirances et les dégouts à l’égard des Sons et des couleurs obstruent sa vie intérieure, qui porte le bonnet de fourrure ou le chapeau orné de plumes de martin-pêcheur, la tablette et la longue ceinture comme insignes de sa fonction, si celui dont l’âme est obstruée et le corps ligoté peut être considéré comme heureux, on peut en dire autant pour les criminels dont les bras et les doigts sont entrecroisés et pour le tigre et la panthère que l’on a enfermés dans un sac avant de les mettre en cage.

Dans ce dernier passage, on remarquera qu’il n’y a que 5 sens énumérés. Comparativement au bouddhisme où l’on en reconnait 6 :

  1. La Vue
  2. L’Ouïe
  3. L’Odorat
  4. Le Gout
  5. Le Toucher
  6. Le Mental

Mais peut être que le 5e sens du texte regroupe les sens 5 et 6..

en cinquième lieu, les attirances et les dégouts troublent l’esprit et rendent excitable.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s